• VTEM Image Show
  • VTEM Image Show
  • VTEM Image Show
  • VTEM Image Show
  • VTEM Image Show

 

La Nouvelle Maison

 

La Nouvelle Maison est une ressource d’hébergement de type foyer de groupe dont la mission est le maintien des acquis, tout en favorisant l’apprentissage et le développement de nouvelles habiletés. Regroupant neuf bénéficiaires, la ressource offre un niveau d’encadrement élevé adapté à chaque résidant afin de les maintenir le plus longtemps possible dans la communauté, tout en encourageant leur autonomie. La Nouvelle Maison appartient au réseau d’hébergement de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM).

 

Clientèle

 

Cette ressource s’adresse à une clientèle adulte mixte qui présente des problèmes graves et persistants de santé mentale.

 

Services offerts

 

Une équipe d’intervenants psychosociaux est en place 24 heures sur 24 afin d’assurer le bon fonctionnement de la ressource par une approche individualisée, respectueuse et humaine où les besoins spécifiques de chacun, ainsi que les moyens d’y répondre, sont identifiés. Les intervenants s’occupent de la mise en place et du suivi des plans d’intervention, de l’évaluation de l’état de santé mentale des résidents et ils assurent la distribution de la médication. À chaque résident est assigné un intervenant de référence, qui s’occupe plus spécifiquement des diverses démarches et suivis nécessaires à son bien-être. La gestion du budget et un service de fiducie sont également offerts aux personnes présentant des difficultés à ce niveau.

En plus de l’écoute et du soutien au quotidien, les intervenants peuvent accompagner les résidents à leurs différents rendez-vous (suivis psychiatriques, physiques, injections, prélèvements sanguins, etc.). Un intervenant spécifique est responsable des activités de la vie quotidienne afin d’accompagner les résidents dans leurs différentes tâches (lessive, ménage de chambre, magasinage, etc.) et leur permettre ainsi d’acquérir davantage d’autonomie et réaliser de petits apprentissages. Un cuisinier est également en poste pour préparer et servir des repas sains et équilibrés aux résidents. Différentes activités sont organisées de façon ponctuelle pour les résidents.e 

Partenariat

 

L’équipe d’intervention de la Nouvelle Maison travaille de pair avec plusieurs partenaires afin de répondre le mieux possible aux besoins de sa clientèle. Elle maintient donc des rapports étroits avec les équipes traitantes psychiatriques (psychiatres, travailleurs sociaux), l’intervenante- ressource de l’IUSMM, les spécialistes liés à la santé physique, les représentants du curateur public, la pharmacie, le CLSC de la Petite-Patrie, les ressources communautaires et centres de jour fréquentés par les résidents, etc.

 

Admission

 

En raison d’un contrat de service avec l’IUSMM, il est impératif de passer par la liste d’attente du centre hospitalier pour pouvoir intégrer la ressource. Lorsqu’une place se libère, c’est l’intervenante-ressource liée à la Nouvelle Maison qui propose, selon une liste de priorité, différentes personnes dont les besoins pourraient correspondre au niveau d’encadrement de la ressource. C’est suite à un comité de sélection qu’une décision est prise quant à l’admission ou non du résidant. Même si la Nouvelle Maison relève du réseau d’hébergement de l’IUSMM, notons que les patients et leur équipe traitante peuvent provenir de tous les hôpitaux de Montréal.

 

Programme d’appartements à supervision légère

 

En 2011, la Nouvelle Maison a mis en place un projet communautaire d’appartements à supervision légère en collaboration avec la Société d’habitation populaire de l’Est de Montréal (SHAPEM). Une intervenante de la Nouvelle Maison assure le suivi psychosocial de 5 locataires qui souffrent de problèmes de santé mentale et qui ont la motivation d’acquérir davantage d’autonomie. Ce projet s’adresse à une clientèle adulte volontaire ayant une équipe traitante et autonome au niveau de la prise de la médication. Les locataires doivent accepter la visite hebdomadaire d’une intervenante et être prêt à s’engager dans un suivi. En plus d’offrir du soutien et de l’écoute, le rôle de l’intervenante est d’accompagner le locataire dans ses difficultés au quotidien et de l’aider à faire des apprentissages liés à la vie en appartement autonome (budget, activités de la vie quotidienne, horaire occupationnel, etc.). L’intervenante travaille en étroite collaboration avec les équipes traitantes pour prévenir la désorganisation des locataires et préserver leur place en appartement. À noter que le suivi sera maintenu avec les locataires actuels mais qu’aucune nouvelle admission ne sera faite.