• VTEM Image Show
  • VTEM Image Show
  • VTEM Image Show

 

 

Programme d’appartements supervisés

 

Les appartements supervisés du Parcours ont été mis sur pied en mars 2008. L’objectif de ce volet est d’offrir un logement abordable à une clientèle qui nécessite des services de support communautaire qui sont adaptés aux besoins de chacun. Des intervenants y sont présents à tous les jours, pour un total de 54 heures par semaine.

 

Clientèle

 

Les personnes qui participent au programme d‘appartements supervisés sont des adultes, hommes ou femmes, qui ont des problèmes de santé mentale sévères nécessitant de la supervision et du support afin de vivre en appartement. Chaque locataire doit être suivi par une équipe traitante et doit être volontaire à la participation du programme.

Bien que les apprentissages à faire et le niveau d’autonomie varient d’une personne à l’autre, les locataires doivent démontrer un minimum d’autonomie pour vivre en appartement puisque les intervenants ne préparent pas les repas. Ce sont les locataires qui sont responsables de faire leurs repas ainsi que les tâches ménagères et quotidiennes.

 

Services offerts

 

Les intervenants travaillent à offrir un milieu stimulant, sécuritaire et propice aux apprentissages pour tous les locataires admis. Les interventions basées sur l’approche de l’empowerment et du rétablissement visent l’acquisition d’une autonomie permettant le maintien des locataires en appartement seul et l’amélioration de leur qualité de vie. Un intervenant attitré s’assure de faire des suivis hebdomadaires ou mensuels en plus des rencontres informelles qui ont lieu au local communautaire.

 

Les services offerts aux locataires sont flexibles dans le but de s’adapter aux besoins de chacun. La supervision offerte par les intervenants peut impliquer l’aide aux tâches ménagères, la planification des repas, l’acquisition d’habiletés culinaires, l’organisation du temps ainsi que l’assistance dans la gestion du budget et de la médication. Il est aussi possible d’accompagner les locataires lors de certains rendez-vous ou dans l’exécution de démarches en lien avec leur réinsertion sociale. De plus, les intervenants peuvent référer le locataire à des organismes selon les besoins.

 

Le local communautaire

 

Le local communautaire permet aux locataires de socialiser entre eux et d’échanger avec les intervenants sur place. Le local communautaire est ouvert 25 heures par semaine, incluant trois soirs. Pendant les heures d’ouverture du local, des activités diversifiées sont proposées, ce qui donne l’occasion  aux participants de créer des liens entre eux et de développer de nouvelles compétences. La plupart des activités sont gratuites.

 

Le partenariat

 

Des appels téléphoniques ou des rencontres permettent un partage des informations entre partenaires afin d’offrir une supervision adéquate aux locataires. Il est primordial que les différents partenaires participent activement dans l’accompagnement des apprentissages des locataires. De plus, une rencontre bilan a lieu aux six mois ou selon les besoins.

 

Admission

 

Les candidats sont référés par un intervenant-ressource de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Un comité d’admission est ensuite réalisé conjointement avec l’intervenant-ressource, la travailleuse sociale du candidat, le candidat lui-même ainsi que l’intervenant des appartements du Parcours. Par la suite, les intervenants des appartements se réservent le droit de demander plus d’informations ou encore de refuser l’admission.